top of page

Ca veut dire quoi une connexion corps-esprit (lien cerveau intestin sommeil)?
Connexion corps esprit

Connexion corps-esprit (lien cerveau intestin sommeil): comment se traduit-elle concrètement ?

Si vous avez déjà senti que votre cœur décidait de battre la chamade avant de parler en public ou vos joues rougir en entendant un compliment, c’est que vous avez directement expérimenté le rapport entre le corps et l'esprit (que j'appelle aussi la connexion corps-esprit (lien cerveau intestin sommeil)). L'idée de cette connexion peut paraitre peu cartésienne, mais détrompez-vous ! Les preuves scientifiques montrent que le corps et l'esprit sont très liés. Et cette donnée est vraiment une bonne nouvelle ! Pourquoi ? Parce que finalement, il est possible, en « domptant » son cerveau, d’améliorer son quotidien (mais je développerai les stratégies à adopter dans un autre article) ! Cette relation fait qu’un événement que l’on considère comme négatif va avoir des répercussions négatives sur notre corps. Souvenez-vous de la dernière fois que vous avez passé 4 heures sur un dossier et que vous avez perdu toutes vos données parce que vous n’aviez pas enregistré régulièrement le travail ! Oui, oui, ça s’est soldé par un torticoli fulgurant, comme si vos muscles s’étaient rebellés devant une telle injustice ! D’ailleurs, en 2021, l'American Heart Association (AHA) a conclu que des facteurs psychologiques négatifs tels que la dépression, l'anxiété, le stress, le pessimisme, la colère et l'isolement social peuvent augmenter le risque de maladie cardiovasculaire. Ça vous étonne, vous ? Et si on pousse le raisonnement, des facteurs psychologiques positifs (optimisme, bien-être psychologique…) peuvent réduire le risque de maladie cardiovasculaire. Mais la santé cardiaque n'est pas la seule impactée par votre état d’esprit. Comme vous le savez certainement, le cerveau a également une relation intime avec le système digestif.

Connexion corps-esprit (lien cerveau intestin sommeil): la connexion intestin-cerveau

Elle est très forte et permet la circulation de messages dans les 2 sens. Et cette connexion particulière existe depuis le stade du fœtus : l’intestin et le cerveau se développent tous les deux à partir du même amas de cellules ! C’est pourquoi le système nerveux entérique (c’est-à-dire les neurones présents dans l’intestin) est si proche du cerveau et qu’il existe une autoroute entre les 2. Cette autoroute, c’est le nerf vague dont vous avez peut-être entendu parler ! L’intestin envoie par l’intermédiaire de ce nerf des messagers tels que la dopamine, la sérotonine…Ces transmetteurs permettent notamment de réguler l’humeur, la mémoire ou encore l’appétit. C'est pourquoi un déséquilibre dans ces transmetteurs débouche rapidement sur des troubles digestifs (nausées, diarrhée, constipation et autres réjouissances que seuls nos intestins peuvent nous procurer). D’ailleurs les antidépresseurs (qui jouent sur la recapture d’un messager appelé sérotonine) ont un impact sur la santé digestive en raison du changement dans la façon dont le corps absorbe la sérotonine (qui est produite dans l'intestin) mais aussi sur le poids. Autre conséquence étonnante : des études ont montré que des déséquilibres du système intestinal peuvent altérer la fonction cérébrale en produisant localement une inflammation. On se retrouve alors dans le brouillard car le système nerveux n’est plus correctement régulé ! En découvrant cela, j’ai immédiatement pensé à ma collègue Martine qui semble perpétuellement dans le brouillard et ce, malgré une consommation immodérée de café. Les études montrent que ce phénomène est courant chez les personnes avec une intolérance au gluten, qui, dès qu’elles en mangent, provoque une inflammation digestive se répercutant sur le cerveau ! Bref, je me suis mise en tête de faire diagnostiquer Martine !


Connexion corps-esprit (lien cerveau intestin sommeil): stress et intestin

Là encore l’information circule dans les 2 sens. Le stress a montré un effet négatif sur le syndrome du colon irritable et les maladies inflammatoires de l’intestin. En effet, il affecte le microbiote (toutes les petites bêtes microscopiques qui peuplent notre intestin et jouent un rôle de défense contre la prolifération de mauvaises bactéries mais également un rôle métabolique (digère le lactose, la production de nutriments). Ceci peut alors déboucher sur la prolifération de bactéries nuisibles pour l’organisme. Mais ce déséquilibre peut aussi se traduire par l’altération de la fonction cérébrale (on devient un peu comme Martine : dans le brouillard !).

Stress et sommeil

Alors évconnexion corps esprit (intestin, sommeil, microbiote)idemment, ça ne vous étonnera pas si je vous parle du lien entre stress et sommeil car nous avons tous (ou presque expérimenté des périodes chargées dans notre travail durant lesquelles notre sommeil était perturbé ! Et comme ce genre de cadeau n’arrive jamais seul, ces symptomes se répercutent également sur notre immunité et notre santé intestinale. On rentre alors dans un cercle vicieux pas vraiment très agréable. Car, oui, tout est lié !


Un cerveau déséquilibré, ça donne quoi ?

Dernière précision et non des moindres : un cerveau déséquilibré, ça ressemble à quoi et c’est dû à quoi ? Cette dérégulation résulte d’un stress chronique. Le stress chronique, c’est cette période trop longue de stress durant laquelle le cerveau n’a pas réussi à mettre en pause le système nerveux sympathique (celui qui nous sert lorsqu’on se retrouve face à une bête sauvage) et réutiliser normalement le système nerveux parasympathique (celui qui harmonise éveil/repos, gère la digestion par l’intermédiaire du nerf vague). Ces effets se traduisent au niveau physique, mental, comportemental et/ou émotionnel par :

- une douleur chronique

- une dérégulation émotionnelle (anxiété, attaques de panique…)

- des troubles du sommeil

- des problèmes digestifs

- un syndrome de fatigue chronique

- une fréquence cardiaque au repos plus élevée.

Bref, des désagréments que l’on préférerait éviter !


Dans un prochain article, je vous donnerai quelques astuces naturelles pour favoriser une bonne connexion corps-esprit. Bien sûr, en cas de troubles de la santé, il faut consulter un médecin pour qu’il pose un diagnostic et vous prenne en charge médicalement. Ces conseils ont surtout vocation à rendre votre vie (déjà merveilleuse) encore plus belle !


bottom of page