Ça n’est un secret pour personne, je ne sais pas faire de choix ! Alors forcément quand on me demande de faire un choix entre les 38 fleurs de Bach, ben, j’ai l’impression qu’elles me correspondent toutes ! Or savoir choisir, pour les fleurs de Bach, c’est important ! Ben, oui, si on les prend toutes, ça marche beaucoup moins bien- voire pas du tout ! Du coup, je me dis que si par hasard, parmi vous, il y avait quelqu’un d’aussi indécis que moi, ce post pourrait lui servir !

- La première chose est de choisir une fleur qui correspond à l’instant T où on la choisit ! Oui oui, ça semble être la base mais au début, j’avais tendance à repenser à cette blessure que j’avais ressenti à l’âge de 8 ans ou à celle de ma première séparation amoureuse ! Du coup, les fleurs choisies n’étaient pas vraiment pertinentes !

- Deuxième chose, se demander ce qui nous embête le plus à ce fameux instant T ! Parfois en faisant le point, on se rend compte que ce n’est finalement pas tant notre voisin de bureau Bernard, qui sifflote à longueur de journée – oui, oui, petite veinarde, vous dites-vous ! j’ai eu beaucoup de chance professionnellement avec mes collègues de travail ! - Parfois, c’est plutôt cette attitude qu’on a face à Bernard et qui nous conduit à avoir l’air heureuse de l’entendre siffloter toute la journée alors que ça nous tape sur les nerfs ! PS : si vous aussi avez un Bernard dans votre environnement de travail, et que vous n’osez pas lui dire d’arrêter de siffler, c’est Centaury, qu’il vous faut !

- Troisième et dernière chose, ben, on cherche pas à tout corriger en même temps ! Parce qu’il y en a marre de ce dictat de devoir être parfait(e) tout de suite, intégrons plutôt que c’est le travail d’une vie, un long chemin qui nous apportera des petites joies, parfois des rechutes ou des stagnations mais c’est pas grave, le principal, c’est de garder le cap ! – Bon, désolée pour ma minute révolutionnaire, mais on finit par vouloir tout corriger tout de suite et on fait rien de bien ! Ben, moi, je trouve que d’identifier un dossier et s’y tenir, c’est déjà bien et après on attaque le reste. C’est un peu l’image du Dr Bach avec le fameux oignon : on enlève une couche à la fois !!

Bon j’espère que j’aurais pu vous apporter un éclairage qui pourra vous aider – moi, j’aime bien savoir comment font les autres – mon côté empathe – alors je me dis que si je vous raconte ma vie, ça pourra peut-être vous aider ! Et vous, comment vous choisissez vos fleurs ?

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • YouTube
Naturopthe Dijon Naturo Claire Alcalay syndicat